You are here
Home > Open Sud de France > Chauffeurs à l’Open Sud de France

Chauffeurs à l’Open Sud de France

Robert est coordinateur des transports VIP pour la deuxième année. « J’ai commencé comme chauffeur bénévole dès la deuxième année de l’Open de Montpellier. L’an dernier Xavier et Richard qui étaient les deux coordinateurs ont décidé d’arrêter et c’est Sébastien qui a repris la gestion des chauffeurs. Il m’a proposé de devenir coordinateur avec lui, ce que j’ai accepté.

Cette année nous avions 16 véhicules Peugeot, Comme ceux qu’on retrouve à Roland Garros. Les modèles allaient de la 308 Allure au Traveller en passant par la SUV 3008. Une quarantaine de chauffeurs bénévoles se relayait à l’Algeco en fonction de leur disponibilité. Seules conditions : avoir une licence de tennis et être en tenue réglementaire, fournie par notre partenaire Head.

Mon travail consiste à répondre à la demande des joueurs, de leur staff, des arbitres et tous ceux qui gravitent autour, journalistes, cordeurs, kinés, etc. de 7 heures du matin à la fin du dernier match, vers minuit. Le moment le plus difficile à gérer est le début du tournoi. Les qualifications ne sont pas terminées, il y a beaucoup de joueurs, il faut aller chercher les derniers arrivants à l’aéroport de Montpellier (ou pire de Marseille, ce qui mobilise un véhicule une demi-journée). Ces matins là, les entraînements commencent à 9 heures. Tous les véhicules font des navettes entre les hôtels et l’Arena. Il arrive alors que le téléphone sonne. Avant même de décrocher, je jette un regard dans l’Algeco… vide. Un regard vers le parking à travers la fenêtre… plus un seul véhicule. C’est là que le stress est au maximum, mais à ce moment là un véhicule entre sur le parking pour déposer ses clients. »

Top